La divulgation des talismans de deux crimes de meurtres

 

La police de l'État de Khartoum a divulgué les talismans de deux crimes de meurtres qui ont eu lieu dans l'Etat, le directeur général de forces de la police pre lit.génAdel Muhammad Ahmed Bachair a salué les efforts des forces de la police déployées dans tous les Etats et les localités du Soudan, en particulier la police de l'État de Khartoum qui fournit les efforts pour lutter contre la criminalité et la découvrir, en essayant de ne pas enregistrer une poursuite pénale contre inconnu, en particulier les crimes qui menacent la sécurité , la paix de la société et les biens publiques et les privés.

Le lit.gén Khaled Ibn Elwalid le directeur de la police de Etat de Khartoum a déclaré que les détails concernant le premier crime, la victime est une fille âgée de 31 ans, retrouvée morte et son corps divisé en plusieurs parties près de la zone de Borri Naser.

Après l'enquête détaillé, les auteurs ont été arrêtés, ils étaient deux hommes, l'un est étudiant dans une faculté de médecine, et l'autre un homme morigéné de deux pays voisins.

M. Ibn Elwalid a souligné que le crime était sous l'influence de drogues, il a indiqué que la découverte du premier crime avait conduit à un autre crime commis par les mêmes auteurs, par le même moyen et pour les mêmes motivations.

M. Ibn Elwalid a souligné que le crime était sous l'influence de drogues, il a indiqué que la découverte du premier crime avait conduit à un autre crime commis par les mêmes auteurs, par le même moyen et pour les mêmes motivations, en soulignant que la victime est une femme retrouvée morte après trente jours à la Zone d'Allyarmouk .

Il a confirmé l'importance des technologies modernes pour aider à l'analyse de (ADN) de la victime.

 


Add this to your website